(untitled)

Quoi faire et voir à Montréal

Plusieurs personnes connaissent le magasin la Baie du centre-ville de Montréal, mais la liste des bâtiments et lieux liés à Hbc est pourtant longue et impressionnante, et nombreux sont ceux et celles qui s’étonnent d’en découvrir de jour en jour

 

 

Ancien entrepôt Hbc au 100, rue McGill

Le 100 rue McGill

 

L’édifice du «100 rue McGill» est situé à l’angle des rues McGill et Wellington dans le Vieux-Montréal. Il fut construit en 1877 par Jesse Joseph, homme d’affaires et consul de Belgique au Canada. Celui-ci est un investisseur éclairé qui détient des actions dans les chemins de fer et dans l’immobilier. D’ailleurs, c'est sa luxueuse résidence à l’angle des rues Sherbrooke et McTavish que Sir William Macdonald offrit, en 1909, à l’université McGill. Le 100 rue McGill fait partie d’une série d’entrepôts construits par Jesse Joseph, dont il reste propriétaire jusqu’à sa mort, en 1904. Plusieurs croient à tort que cet édifice a été construit par et pour la Compagnie de la Baie d'Hudson en 1897, car c’est à cette date que Hbc y installe son service chargé des fourrures brutes. Mais rapidement elle y aménage son entrepôt de marchandises destinées aux magasins du Nord. Son emplacement stratégique dans la ville, tout près du port et du canal Lachine, en fait un endroit privilégié. L’édifice servira d’entrepôt jusqu’à la fin des années 50. Ce massif bâtiment de pierre existe toujours et aujourd'hui, il abrite entre autre un café très fréquenté du Vieux-Montréal. Il est très facile de reconnaître cet immeuble puisque que l’inscription «Hudson’s Bay Company» figure toujours sur la corniche.

 

 

Vestiges des armoireries de Hbc au-dessus de la porte donnant sur la rue Saint-Alexandre

Le 465 Dorchester

 

Il n’y a pas que les édifices qui changent, les rues aussi! Ainsi c’est maintenant le boulevard. René‑Lévesque Ouest [jadis nommé boulevard Dorchester] qui déroule son tapis d’asphalte devant l’ancien édifice de la Compagnie de la Baie d'Hudson, en plein cœur du quartier de la fourrure de Montréal. Il faut se rendre à l'angle de la rue Saint-Alexandre et du boulevard René‑Lévesque pour remonter dans le temps, à la grande époque du vibrant «quartier de la fourrure» de Montréal. C’est à cet endroit, en 1949, que Hbc fait construire sa première maison de ventes aux enchères au Canada depuis sa fondation, le 2 mai 1670, où logera son service des ventes de fourrures. Cet édifice abrite aussi le service des fourrures brutes et la très renommée «école de la fourrure» où l'on enseigne notamment le classement des peaux. Aujourd’hui, l’endroit a été rénové et converti en espace de bureaux. Les curieux remarqueront la plaque de béton qui se trouve au‑dessus de l’entrée de service sur la rue Saint-Alexandre; on y distingue encore très nettement l’emplacement des armoiries de la Compagnie.

 

 

 

J.-P. Laurier avec une fourrure, vers 1943

 

 

Stèle funéraire pour Sir George Simpson

Le tombeau de Sir George Simpson

 

Sir George Simpson a dirigé la Compagnie de la Baie d'Hudson au moment de sa fusion avec la Compagnie du Nord-Ouest. Décédé le 7 septembre 1860, quelques jours à peine après avoir reçu le prince de Galles lors de sa visite royale en Bas-Canada; il est inhumé au cimetière Mont-Royal, sur le mont Royal. Fait intéressant à noter, en 1954, la Compagnie de la Baie d'Hudson signe une entente avec La Compagnie du Cimetière Mont‑Royal assurant l'entretien perpétuel du tombeau de Sir George. Ce contrat conclu pour la modique somme de 441 $, garantit l’entretien du mausolée, des terrains adjacents et de la végétation. Le tombeau se trouve au lot 101, section F du cimetière.

 

Autres lieux liés à Hbc

Nombreux sont les lieux de Montréal associés à la Compagnie de la Baie d'Hudson ou à l’une de ses divisions. Les anciens sièges sociaux de Zellers dont celui situé au 5100 de Maisonneuve, l’entrepôt de fourrures de Lachine qu'Alexander Gordon de la Compagnie du Nord-Ouest a fait construire en 1803 (le vieux hangar en pierre fait désormais partie du lieu historique national du Commerce-de-la-fourrure-à-Lachine administré par Parcs Canada) ou encore les édifices de l’Île-des-Moulins de Terrebonne, construits alors que Simon McTavish était seigneur de Terrebonne de 1802 à 1804, sont autant de témoignages «vivants» qui marquent encore aujourd’hui le paysage urbain de Montréal. Ces lieux sont nombreux et nous vous invitons à les découvrir!