(untitled)

Anecdotes des associés (2002)

Anecdotes des clients (1932)

 

Gamme de couleurs: rayures multicolores, chameau, vert, écarlate; partie d'une publicité parue dans The Beaver, juin 1950

Gamme de couleurs: rayures multicolores, chameau, vert, écarlate; partie d'une publicité parue dans The Beaver, juin 1950

Il est bien sûr intéressant de lire ce que disent les fabricants sur la très grande qualité des couvertures de la Compagnie de la Baie d'Hudson, mais les anecdotes les plus convaincantes proviennent des propriétaires de couvertures eux-mêmes. En voici quelques-unes, sollicitées par la Compagnie en 1932.

«J'ai moi aussi, ou plutôt ma femme a elle aussi, une couverture à points HBC, achetée au magasin de Fort Garry en 1872, il y a tout juste 60 ans. C'est une couverture de 2,5 points, qui sert constamment depuis le jour de son acquisition, surtout sur le lit des enfants, car elle est de petite taille. Elle s'effiloche un peu sur un côté, et la peluche a pratiquement disparu, mais elle est encore en très bon état et devrait pouvoir servir encore longtemps.»

 

Gamme de couleurs: vert péle, rose, bleu ciel et doré; partie d'une publicité parue dans The Beaver, juin 1950

Gamme de couleurs: vert pâle, rose, bleu ciel et doré; partie d'une publicité parue dans The Beaver, juin 1950

«Je possède une couverture faisant partie d'une paire que j'ai achetée à votre magasin il y aura 30 ans ce mois-ci. Je l'ai utilisée comme couverture de selle pendant plusieurs saisons passées à chevaucher la région. Je l'ai utilisée lors de voyages d'exploration et de chasse jusqu'à Revelstoke, puis au Sud dans les Kootenays. Je l'ai rapportée vers le Nord, à travers les montagnes. Elle a enduré des conditions auxquelles aucun autre tissu n'aurait résisté. Je ne saurais dire combien de tonnes de gravier de rivière nous avons lavées dans cette couverture lorsque nous tentions de trouver de l'or. Je l'ai rapportée en Alberta et utilisée lors de voyages de transport sur la rivière Athabasca et la rivière de la Paix. Je l'ai utilisée comme couverture de selle pendant presque deux ans, lors de longs et difficiles voyages pour le compte des ingénieurs du CN. Je l'ai également utilisée pour camper lors de la construction du chemin de fer entre Battleford et Edmonton, puis dans les montagnes.»

«J'ai une paire de couvertures HBC de 4 points à rayures bleues, qui sont utilisées sans cesse depuis plus de 55 ans. Mon père, David Morrison, s'est installé au nord-ouest des Plaines du Portage en 1871, à environ six milles d'un village appelé Totogan. Il y avait un poste de la Compagnie de la Baie d'Hudson à cet endroit qui, si je me souviens bien, était dirigé par un Français répondant au nom de Maxime Vilbraunt. Si vous voulez, la date (approximative) de l'achat peut être certifiée par des personnes fiables. Ma mère m'a dit un jour que les couvertures étaient sur mon lit le jour de ma naissance, il y a plus de 55 ans. Elles ont été lavées et relavées. Elles ont été soigneusement raccommodées et serviront encore pendant de nombreuses années.»

 

Gamme de couleurs: blanc avec rayure rose, verte ou bleue, canneberge; détail d'une publicité parue dans The Beaver, juin 1950

Gamme de couleurs: blanc avec rayure rose, verte ou bleue, canneberge; détail d'une publicité parue dans The Beaver, juin 1950

«Quand je me suis marié, j'ai amené ma jeune femme à mon lot de colonisation et je l'ai enveloppée dans la couverture pendant le voyage de 11 milles. Nous avons utilisé la couverture sur notre lit pendant des années. Lors de la naissance de notre bébé, elle a servi de matelas dans la voiture d'enfant. À la naissance du suivant, nous l'avons utilisée dans le berceau. Cet hiver-là, elle a servi à protéger une petite quantité de pommes de terre très précieuses. L'hiver suivant, elle a servi de rideau devant l'enclos de quelques volailles de race. Puis, nous l'avons bien lavée et remise sur le lit.»

 

«Nous partions à la chasse en voiture et sommes restés coincés dans la boue. Nous avons mis la couverture sous la roue arrière; la roue a tourné, a mordu dans la couverture et la voiture s'est désembourbée, faisant un trou dans cette bonne vieille amie fidèle. J'en ai coupé une partie pour coudre une paire de chaussettes, que j'ai utilisées pendant tout un hiver. Après trente ans d'usage, nous avons toujours notre couverture. Bien entendu, elle a un peu déteint, mais comme le scotch Johnny Walker, elle tient toujours le coup. Le seul trou est celui fait par la roue de l'auto. Elle ne s'est jamais effilochée, et elle n'a commencé à pâlir qu'au cours des dernières années d'utilisation.»

Vous avez une histoire à raconter au sujet de la couverture à points HBC? Le cas échéant,
écrivez-nous.